African UnionBlue EconomyCooperationIOCmaritime securitySeychelles

À l’occasion de la 32eme session ordinaire de l’Assemblée de l’Union Africaine (UA) qui a eu lieu les 10 et 11 février 2019 à Addis Abeba, l’UA a salué les efforts déployés par les Seychelles pour faire avancer le programme sur l’économie bleue.

Lors de son discours, le vice-président des Seychelles, Vincent Meriton, a présenté un rapport de synthèse sur l’économie bleue, en mettant une emphase sur les expériences, les défis, les réalisations et les projets à venir des Seychelles pour faire progresser le programme de l’économie bleue. Le vice-président Meriton a déclaré que « l’économie bleue représente une clé qui ouvrira la porte à une profusion d’opportunités pour faire de l’Afrique un moteur économique et une terre de bien-être auxquels nous aspirons tous ». Il a réitéré l’engagement de l’Assemblée des Seychelles à travailler avec la Commission, les communautés économiques régionales et les États membres afin d’élaborer des stratégies novatrices suivant des objectifs concrets et relatifs aux besoins des pays et du continent, conformément à l’Agenda 2063.

L’Assemblée était un moment opportun pour que les chefs d’État et de gouvernement de l’UA examinent les recommandations importantes présentées dans plusieurs rapports traitant de différents sujets tels que le changement climatique, l’éducation, la science et l’innovation, la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies (C10), l’Agenda 2063, le terrorisme et l’extrémisme violent en Afrique, la corruption, le financement de la santé ainsi que l’intégration politique du continent africain. Toutes ces questions figuraient dans l’agenda de l’UA.

Pour plus d’informations sur la présentation du vice-président Meriton, visitez le site Web du ministère des Affaires étrangères seychellois.

Pour plus d’informations sur la 32ème session ordinaire de l’Assemblée de l’UA, cliquez ici.