Category Archives: Djibouti

La Somalie annonce qu’elle ne signera pas d’accord pour renforcer la sécurité de l’océan Indien avec le Kenya

Le Kenya, la France, Madagascar, les Seychelles et Djibouti ont signé le 26 novembre un pacte de sécurité qui les tient à partager des renseignements afin de renforcer la sécurité maritime dans l’Océan Indien. La ministre de la défense du Kenya a profité de la Conférence sur l’économie bleue à Nairobi pour annoncer que la Tanzanie et la Somalie étaient sur le point de signer l’accord. Selon cet article, le Ministre somalien des affaires étrangères a répliqué que son pays n’avait pas conclu un tel accord avec le Kenya. Le pacte de sécurité est particulièrement important pour ce dernier qui a enduré la menace de la piraterie somalienne il y a quelques années et qui perd autour de 97 millions de dollars par an pour cause de pêche INN. Les deux pays se font actuellement face à la Cour internationale de Justice pour y résoudre une dispute maritime. Le principal sujet de discorde est l’exploitation pétrolière Kenyane dans une zone litigeuse. Au début de cette année, le tribunal a rejeté la proposition du Kenya qui demandait à régler le différend par un mémorandum d’entente.

Somalia will not sign deal to increase security the Indian Ocean together with Kenya

On 26 November, Kenya signed a security pact with France, Madagascar, Seychelles and Djibouti to share intelligence and strengthen maritime security in the Indian Ocean. On the sidelines of the Blue Economy Conference in Nairobi, Kenyan Defence secretary seized the opportunity to announce that Tanzania and Somalia were about to sign the deal as well. However, according to this article, Somalia’s Foreign Affairs Minister replied that the country did not make such agreement with Kenya. The pact is important for Kenya which faced the threat of Somali piracy some years ago and is losings around $97 million to IUU fishing every year. The two countries are currently engaged in a maritime dispute at the International Court of Justice. The major point of contention is Kenya’s oil exploration activities in the disputed area. Earlier this year, the court dismissed the Kenyan proposal to settle the dispute with a Memorandum of Understanding.